Nouveau calendrier vaccinal (vaccination des adultes)


La semaine européenne de la vaccination vient de débuter , un changement important concernant la vaccination des adultes est entré en vigueur ce mois d’ avril 2013, en effet le nouveau calendrier vaccinal simplifié, apporte des changements dans le déroulement des rappels qui seront désormais à âge fixe notamment pour la coqueluche( à 25 ans) et Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite( à 25,45,et 65 ans , puis tous les dix ans 75 ans,85 ans..).



-Qu’est-ce-que ça veut dire « être à jour » ? : « être à jour » c’est avoir reçu les vaccins recommandés en fonction de son âge et avec le nombre d’injections pour être protégé… c’est pouvoir entreprendre rapidement des voyages fréquents ou prolongés ou d’autres vaccins «obligatoires et/ou « recommandés » viendront s’ajouter en fonction du pays étranger à visiter…. les microbes ignorent les frontières !!



-Si les vaccins ne sont « pas à jour » ? : IL N’EST PAS NECESSAIRE DE TOUT RECOMMANCER , il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue, on parle de « rattrapage »….



-Pourquoi se vacciner ?: en fonction de vôtre âge et de votre situation le vaccin vous protègera , toute la vie, des maladies qui peuvent être graves…. et de protéger les autres….



-Contre la COQUELUCHE (maladie infectieuse très contagieuse) = sévère chez le tout petit aux complications respiratoires et nerveuses ) le rappel, une seule fois à l’âge adulte, (25 ans)protège aussi lesnourrissons de moins de 3 mois que l’on ne peut pas encore vacciner, les futurs parents sont particulièrement concernés..le « chant du coq »…ou « la toux des 100 jours »…..c’est la coqueluche !!



-Contre la DIPHTERIE (maladie infectieuse contagieuse se transmet directement par la salive) = une « angine » qui se caractérise parla formation de « fausses membranes » à l’entrée des voies respiratoires)aux conséquences redoutables.



 -Contre le TETANOS (maladie infectieuse aiguë, grave et potentiellement mortelle) qui frappe surtout les milieux ruraux=bacille qui forme des spores qui se trouvent dans la terre (champs..jardins..) qui pénètrent dans le corps à la faveur d’une « lésion de la peau » ou des « muqueuses » ( plaies souillées , piqûre par un clou , écharde sous un ongle , épine sur rosier , de brûlures …) sa gravité est telle qu’elle peut justifier, devant une plaie suspecte, une vaccination par un sérum antitétanique … suivie d’une autre vaccination par l’anatoxine…chez un sujet peu ou pas vacciné.



-Contre la POLIOMYELITE (maladie infectieuse aiguë, contagieuse causée par un virus par contact interhumain)la médecine ne reconnait « pas de traitement curatif de la poliomyélite », le vaccin confère une immunité efficace contre l’infection et prévient sa transmission de personne à personne, il permet ainsi la protection individuelle et l’immunité collective….



-Contre l’ HEPATITE B (maladie du foie pouvant devenir chronique et évoluer en cirrhose ou en cancer) =virus présent dans les liquides biologiques (sang, sperme, sécrétions vaginales…) elle peut se transmettre par les relations sexuelles, contact avec le sang ,etc
en l’absence de statut vaccinal (3 vaccins, sans rappel) des adolescents et des adultes à risques, « les rapports sexuels doivent être protégés » des préservatifs gratuits sont à la disposition de tous au SUMPPS.



D’autres modifications ,concernant également d’autres vaccins, pour es nourrissons et les enfants sont consultables sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé..



Ayez le reflexe « carnet de santé » à présenter à votre médecin référent, à votre pharmacien, à votre sage femme, à votre infirmier…



Le Service de Médecine Préventive se tient à votre disposition pourtoute information, des brochures, de calendrier et de carnets de vaccination… sont également à votre disposition.







Actualités de l'Université

Evènements de l'Université

Courriel : formationcontinue@univ-corse.fr